Accueil » La hausse des prix du blé tendre aura un impact direct sur la Caisse de compensation (CONECT Agri)

La hausse des prix du blé tendre aura un impact direct sur la Caisse de compensation (CONECT Agri)

by conect2022mtd
𝑳𝒂 𝒉𝒂𝒖𝒔𝒔𝒆 𝒅𝒆𝒔 𝒑𝒓𝒊𝒙 𝒅𝒖 𝒃𝒍𝒆́ 𝒕𝒆𝒏𝒅𝒓𝒆 𝒂𝒖𝒓𝒂 𝒖𝒏 𝒊𝒎𝒑𝒂𝒄𝒕 𝒅𝒊𝒓𝒆𝒄𝒕 𝒔𝒖𝒓 𝒍𝒂 𝑪𝒂𝒊𝒔𝒔𝒆 𝒅𝒆 𝒄𝒐𝒎𝒑𝒆𝒏𝒔𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏 𝒔𝒆𝒍𝒐𝒏 𝑴. 𝑩𝒆́𝒄𝒉𝒊𝒓 𝑴𝒆𝒔𝒕𝒊𝒓𝒊, 𝒑𝒓𝒆́𝒔𝒊𝒅𝒆𝒏𝒕 𝒅𝒖 𝑮𝒓𝒐𝒖𝒑𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕 𝑷𝒓𝒐𝒇𝒆𝒔𝒔𝒊𝒐𝒏𝒏𝒆𝒍 𝑪𝑶𝑵𝑬𝑪𝑻 𝑨𝒈𝒓𝒊
La hausse des prix du blé, qui a atteint hier, jeudi 24 février, des niveaux records dans le monde suite à l’attaque militaire russe en Ukraine, aura des répercussions directes sur la Caisse de compensation de Tunisie. C’est ce qu’ a affirmé à l’Agence TAP, Béchir Mestiri, président de Conect Agri.
En effet, 80% 𝒅𝒖 𝒃𝒍𝒆́ 𝒕𝒆𝒏𝒅𝒓𝒆 utilisé dans la fabrication du pain ordinaire (produit subventionné) est importé de l’étranger et particulièrement de l’Ukraine, a t-il précisé.
En raison de l’escalade en Ukraine, le prix de blé a flambé jeudi, atteignant les 344 𝒆𝒖𝒓𝒐𝒔, 𝒔𝒐𝒊𝒕 𝒆𝒏𝒗𝒊𝒓𝒐𝒏 1112 𝒅𝒊𝒏𝒂𝒓𝒔 𝒍𝒂 𝒕𝒐𝒏𝒏𝒆 sur Euronext, principale place boursière européenne.
L’impact sur la Caisse de compensation ne se limite pas au blé tendre dont 20% 𝒔𝒆𝒖𝒍𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕, 𝒔𝒐𝒏𝒕 𝒑𝒓𝒐𝒅𝒖𝒊𝒕𝒔 𝒆𝒏 𝑻𝒖𝒏𝒊𝒔𝒊𝒆, il concerne également l’ammonitrate, engrais subventionné utilisé dans l’agricultre et importé de la Russie, a rappelé M. Mestiri.
𝐇𝐚𝐮𝐬𝐬𝐞 𝐝𝐞𝐬 𝐩𝐫𝐢𝐱 𝐝𝐮 𝐛𝐥𝐞́ 𝐭𝐞𝐧𝐝𝐫𝐞
La Mer noire par laquelle transite une bonne partie des importations des matières premières provenant aussi bien de la Russie que de l’Ukraine, est actuellement un terrain de conflits. Ce qui ne manquera pas d’avoir un impact sur les prix de ces produits pour la Tunisie et le reste monde. Ceci étant, ces répercussions dépendent de la durée du conflit, a souligné le président de Conect Agri.
S’agissant du 𝒃𝒍𝒆́ 𝒅𝒖𝒓 𝒖𝒕𝒊𝒍𝒊𝒔𝒆́ 𝒅𝒂𝒏𝒔 𝒍𝒂 𝒇𝒂𝒃𝒓𝒊𝒄𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏 𝒅𝒆𝒔 𝒑𝒂̂𝒕𝒆𝒔, 𝒍𝒆𝒔 𝒓𝒊𝒔𝒒𝒖𝒆𝒔 𝒔𝒐𝒏𝒕 𝒍𝒊𝒎𝒊𝒕𝒆́𝒔 𝒆́𝒕𝒂𝒏𝒕 𝒅𝒐𝒏𝒏𝒆́ 𝒒𝒖𝒆 80% 𝒅𝒆 𝒍𝒂 𝒄𝒐𝒏𝒔𝒐𝒎𝒎𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏 𝒔𝒐𝒏𝒕 𝒂𝒔𝒔𝒖𝒓𝒆́𝒔 𝒑𝒂𝒓 𝒍𝒂 𝒑𝒓𝒐𝒅𝒖𝒄𝒕𝒊𝒐𝒏 𝒍𝒐𝒄𝒂𝒍𝒆.
Par ailleurs, afin de faire face à la hausse des prix du blé tendre et assurer une bonne gestion de la saison actuelle, le président de CONECT Agri a préconisé de suivre l’exemple de l’Egypte et de lancer rapidement, 𝒖𝒏 𝒂𝒑𝒑𝒆𝒍 𝒅’𝒐𝒇𝒇𝒓𝒆𝒔 𝒑𝒐𝒖𝒓 𝒍’𝒂𝒄𝒉𝒂𝒕 𝒅𝒖 𝒃𝒍𝒆́ 𝒕𝒆𝒏𝒅𝒓𝒆.
Cependant, cette mesure est confrontée à un obstacle de taille, en l’occurrence la capacité de stockage limitée (environ trois mois de consommation) de la Tunisie dans ce domaine.
Pour lire l’intégralité de l’article : 👉 📎 https://bit.ly/3vimxyh

Articles Liés

Laissez un commentaire